La Semaine Bleue du 8 au 12 octobre 2018 en France semaine-bleue.org a pour thème cette année «Pour une société respectueuse de la planète : ensemble agissons»

 

Alma 81 invite à se joindre dès maintenant à l’opération Selfies Solidaires.

 . 

Du 8 au 12 octobre 2018 à Albi (Maison de quartier de Cantepau)
a lieu l’exposition “La forêt intergénérationnelle … pour un meilleur avenir de la planète”.

Les premiers visiteurs :

Ces créations artistiques ont été réalisées au cours de l’été 2018 par des enfants du Centre de Loisirs de la Mouline et des résidents des EHPAD du Boutge, des Mimosas et du Parc. «7 jours pour le dire, 365 jours pour le faire, ensemble agissons»

 

Alma 81 invite à poursuivre cette action par la réalisation de selfies solidaires collectés à l’adresse semainebleuealbi@gmail.com et exposés sur le site de l’association avec l’autorisation nécessaire.

Le 15 Mai 2018 s’est déroulée–à la Maison de quartier du Marranel –à ALBI une conférence sur les nouveaux droits des patients. Afin d’en informer le public intéressé une communication par voie de presse avait été lancée.
Quelque 70 personnes se retrouvaient au lieu précité et parmi elles un nombre élevé d’étudiants en sciences sociales.
Deux intervenants de qualité ont –en binôme –animé la séance, d’une part, Madame SENAUX-OCHOA, diplômée de droit privé et coordinatrice départementale sein du C.D.A.C 81. Tarnaise d’origine, tous les atouts lui sont donnés pour une bonne connaissance du territoire et l’écoute de ses concitoyens en matière d’accès au droit et de protection des plus vulnérables. Une expertise mise au service de tous les usagers pour promouvoir des actions et des réseaux ouvrant l’accès à l’aide juridique.
D’autre part, le Docteur Serge BISMUTH au long passé de généraliste en cabinet de groupe à TOULOUSE, maître de conférence à l’Université – département de médecine générale -capacitaire en gériatrie depuis 35 ans et expert auprès des tribunaux. Le tout enrichi par une réflexion déontologique au sein de l’espace régional éthique d’Occitanie et une connaissance de la maltraitance en qualité d’administrateur d’ALMA 81.

Cliquez ici pour visionner le diaporama de la conférence

 


Après interventions préliminaires pour expliquer les fonctions de chaque intervenant, la conférence aborda les différents aspects prévus par des lois relativement récentes sur la protection des personnes vulnérabilisées par l’âge, le handicap ou par différents autres aspects.
Concises, détaillées et émaillées par différents exemples concrets, les différentes interventions des praticiens ont abordé les concepts de :
– personne de confiance
– sauvegarde de justice
– habilitation familiale
– mandat de protection future
sans oublier ceux de curatelle et de tutelle beaucoup plus connus mais encore parfois flous dans l’esprit de certaines personnes. Des échanges par le biais de nombreuses questions de l’assistance ont permis d’approfondir toutes ces notions qui forment le socle de la protection des personnes vulnérables et répondent aux questionnements voire aux angoisses de l’entourage…
Une approche a été faite de la loi de 2016 dite loi Léonetti/Claeyssur les nouveaux droits des patients. Tout en finesse ont été abordées les directives anticipées ainsi que la sédation profonde et continue synonyme de fin de vie après décision collégiale du corps médical et de l’entourage familial ou de la personne de confiance.
Conférence certes, évoquant le présent inspiré de faits vécus mais aussi dédiée au futur avec l’essor de la robotique qui fait ou va très prochainement
Faire une entrée de plus en plus remarquée dans le traitement des patients.
Alors tout un ensemble de questions ,errements ,difficultés ,réflexion sur les pratiques voire abus et contentieux va se poser; le droit et l’éthique devront contribuer à les maîtriser et régler de la meilleure des façons .Cela devrait passer par l’établissement de principes éthiques, de pistes législatives et de l’adoption d’un texte européen répondant aux exigences de la recherche ,de l’éducation et de la législation adaptés à la complexité de la robotique et à ses implications sociales, médicales et bioéthiques .
En résumé, un droit des robots et une Charte contenant un code de bonne conduite à l’usage de tous les acteurs de l’intelligence artificielle, à un titre ou à un autre, devient indispensable.
Lors de cet après-midi, ALMA 81 a su proposer des éléments de réflexion et des réponses à un auditoire attentif, demandeur et, semble-t-il , satisfait de la prestation des conférenciers.


On observe que le Droit imprime sa présence de plus en plus forte dans la Société où le vieillissement est probant et la maltraitance des personnes affaiblies possible. Sans une protection juridique accessible à tous et permise par des structures telles que le C.D.C.A, il y aurait risques .Des professionnels ou des bénévoles se dévouent sans compter en tant que premiers éléments de la bientraitance des plus faibles.
La soirée se termina par l’Assemblée générale en présence des adhérents et de la représentante de la Mairie d’ALBI. Unanimité des participants fut accordée au Président sur les rapports d’activités et financier de 2017 ainsi que sur celui d’orientation2018. ALMA, une association dynamique et au service de tous, tarnais, aveyronnais et lotois et des Institutions les représentant.
Bien que le soleil ne soit point là pour illuminer la salle et le ciel, ce 15Mai 2018 a été une journée radieuse pour toutes celles et ceux qui s’affairent afin que le Droit des patients soit un cadre pour la bientraitance et un moyen de protection contre la vulnérabilité sous toutes ses formes.
En réalité, au même titre qu’il existe depuis longtemps la Protection Judiciaire de la Jeunesse (la P.J.J.), est en train de naître un corpus juridique que l’on pourrait nommer la Protection Judiciaire de la Vieillesse (la P.J.V. ).
A chaque temps, à chaque période de la vie, le Droit évolue voire s’invente pour mieux servir les personnes fragilisées par l’âge et/ou le handicap!!
Georges AIX.

Cliquez ici pour visionner le diaporama de la conférence

 

Connaitre et faire connaitre les dispositifs téléphoniques de soutien aux aidants

Juin 2018 – Réunions d’informations gratuites Lot et Aveyron

Ouvertes au public et aux intervenants à domicile,
sur les dispositifs téléphoniques mis à leur disposition.

 

21 et 22 juin 2018 dans le Lot

Le 21 juin 2018 de 10h à 12h
à SAINT-CERE, à la MJC
(Maison des Jeunes et de la culture)
170, Quai Auguste Salesse


Le 21 juin 2018 de 14h à 16h
à FIGEAC, à la Salle des Communautés de communes
35-35 bis, allées Victor Hugo


Le 22 juin 2018 de 10h à 12h
à GOURDON, à la Salle des Communautés de communes
98, avenue Gambetta


Le 22 juin 2018 de 14h à 16h
à CAHORS, à l’IFSI
– Salle de conférence –
351, Rue Saint-Géry

Pour vous inscrire veuillez envoyer
votre nom, votre prénom, la ville
souhaitée, à :

aidants@pole-mnd.com

 

28 et 29 juin dans l’Aveyron

Le 28 juin de 9h30 à 11h30
à MILLAU
,
à l’EHPAD Les  Cheveux  d’ange
26, rue Lucien Costes


Le 28 juin de 14h à 16h
à MONTEZIC,
au Valadou
Centre de Ressources du Valadou 12460 Montézic


Le 29 juin de 9h30 à 11h30
à VABRES ,
à la Maison de Services au public
21 avenue du Pont Vieux


Le 29 juin de 14h à 16h
à VILLEFRANCHE
de Rouergue
 à la Maison des Sociétés
Place Bernard Lhez

Pour vous inscrire veuillez envoyer
votre nom, votre prénom, la ville
souhaitée, à :

aidants@pole-mnd.com

 

« Directives anticipées », « mandat de protection future », « habilitation familiale », « tutelle et curatelle… » mais aussi « personne de confiance », « soins palliatifs » «  sédation profonde » …
Les droits perdurent jusqu’à notre mort mais toutes les personnes n’y ont pas pour autant accès soit parce qu’elles ne les connaissent pas, soit parce qu’elles ne savent pas comment les faire valoir ou ne sont plus en mesure de les faire respecter.
Alma 81 avec le Conseil Départemental d’Accès au Droit du Tarn propose une conférence-débat gratuite et ouverte à tout public le mardi 15 mai 2018 de 13h45 à 16h à la Maison de quartier du Marranel, rue Alain Colas à ALBI.
Mme Stéphanie SENAUX OCHOA, Coordonnatrice du CDAD Tarn et le Docteur Serge BISMUTH, Médecin Expert près la Cour d’Appel de Toulouse vous en proposeront les contours, les illustreront de situations cliniques et répondront à vos questions.

Pour en savoir plus sur le CDAD : http://www.cdad-tarn.justice.fr/


ALMA 81 est une association philanthropique qui a pour raison d’être de lutter contre la maltraitance des personnes âgées et/ou handicapées sous toutes ses formes.

Il est alors est intéressant de préciser notre champ d’action qui ne peut se borner qu’à des critères arithmétiques d’âge stricto sensu mais bien aux notions de faiblesse et de vulnérabilité causées par les années et autres handicaps de la vie. Quand sommes-nous concernés ? Quand est-on véritablement vieux ?

Dans un récent article : « Et si on parlait des vieux « il était susurré – que sauf cas exceptionnel – la vieillesse débutait lorsque les limites biologiques, physiques et mentales étaient altérées.

D’aucuns pensent que cela se situe vers 75/77 ans, d’autres avancent que le grand- âge n’est pas atteint avant les 85 années. Benoîte GROULT rappelle joliment et drôlement dans son roman ‘la touche étoilée’ que la vieillesse arrive toujours. En attendant, les seniors d’aujourd’hui – pour la plupart d’entre eux – s’en donnent à cœur joie et en profitent.

Dès leur départ en retraite, cela peut-être, une vraie fureur de vivre. Rien n’est trop beau pour les « papy boomers »: voyages, sport, jardinage, nouvelles technologies … tout y passe et la vieillesse attendra.

Ils ont la force des bonnes années qui restent. A en croire, les marchands de bonheur de la sylver économie, c’est le nirvana qui attend les français (l’Express n°2857) dans un monde occidental où la vieillesse est encore synonyme de pêché.

Tout cela n’est pas qu’illusion et cette fureur de vivre est une chose positive mais la dernière fureur passée la réalité nous rattrape. Alors, cela devient une affaire personnelle, un tête-à-tête avec soi- même et la vieillesse. Une prise en compte par la famille et/ou la société est nécessaire pour accompagner vers ce que l’on ne choisit pas, la vieillesse, ses difficultés et son issue fatale.

Lorsque les forces de la dernière fureur nous ont quittés et que l’on est bousculé par la vie et ses divers acteurs voire victime de maltraitance – tout le champ se situant entre ignorance volontaire ou non et constatations de faits caractérisés – tels la  violence sous toutes ses formes, abus, vols et bien d’autres choses et qui ressortent plus du domaine judiciaire alors la médiation d’ALMA 81 peut vous aider par une étincelle qui jaillit – conseil , écoute , respect et aussi médiation…- ou bien une contribution plus forte – ouverture de dossier, avis des référents, saisine de personnes compétentes ou d’institutions reconnues – pour  prévenir un mal diffus , certes peu répandu, mais à l’existence bien réelle: la maltraitance diversifiée mais bien sûr nous ferons tout pour éviter ………cette dernière fureur, celle qui fait mal à l’instant où l’on n’est plus maître de son destin affaiblit par le grand âge et toutes ses conséquences.

Telle est notre seule prétention : lutter contre la maltraitance, contribuer à l’éradiquer de l’incivilité au traitement inconvenant pour arriver naturellement à la prise de conscience que la bientraitance est plus facile à atteindre que son contraire et grandit tout citoyen ou intervenant professionnel qui en est l’auteur.

Georges AIX

Aller vers les aidants pour leur manifester le soutien dont ils ont besoin.

Une rencontre avec les aidants et les professionnels intervenants à domicile. La prévention de la maltraitance passe par la prise en compte de ces difficultés 24h sur 24h, 7 jours sur 7!

Alma 81, se positionne à côté des aidants pour les accompagner dans cette problématique: s’occuper de son proche tout en continuant à prendre soin de soi pour que l’aide apportée garde tout son sens.

Carmaux.

SYLVER APERO, QU’ES ACO ?

– Ou des séniors choyés –

Notre association ALMA 81 a – dans la soirée du mardi 3 octobre dernier – participé à ALBI à un Sylver apéro en compagnie de nombreux invités – quelque 35 autres exposants – associations, organismes privés ou à intérêt commercial. A la salle de la Mouline et dans un ordre convenu, était offerte à l’attention des visiteurs – 400 répertoriés – toute la panoplie de ce que l’on peut proposer pour aider les personnes âgées à « bien vieillir ».

Allant, du conseil juridique pour les personnes vulnérabilisées par l’âge aux prothèses auditives en passant par les diverses aides à la personne et sans omettre la lutte contre la maltraitance et les différentes techniques, produits et solutions de bien-être et de maintien des séniors à domicile, cette exposition était destinée à faire un tour d’horizon complet afin d’entourer de soins et d’affection nos concitoyens les plus âgés.

Ainsi un concept nouveau était présenté sous l’appellation de Maison du Répit, lieu entre domicile et hôpital qui pourrait voir le jour en terre tarnaise dans la commune de Cahuzac-sur-Vère. Espace de vie, de repos et d’accompagnement à la disposition de patients et d’aidants … à revoir sans doute très prochainement.

 

Fil conducteur de la soirée : le Sylver-apéro organisé pour aider à choyer nos aînés et donner du temps, à chacune et chacun des visiteurs en grignotant quelques douceurs appréciées tout en sirotant dans la quiétude un liquide de son choix au gré de ses envies.

Idée heureuse pour permettre à chacun(e)qui, une visite qui, des explications ou informations qui, un échange ou une rencontre pouvait approfondir la problématique déjà connue mais toujours à découvrir du vieillissement de nos pairs en toute convivialité et détente. Nombreux sont repartis chargés de documents, de réponses et comblés mais d’aucuns, d’interrogations sur cette sylver-économie que nos amis anglo-saxons veulent nous faire adopter pressentant là un nouveau modèle d’affaires en train de se dessiner voire déjà complètement installé dans des esprits entreprenants et humanistes mais aussi quelquefois orientés vers des dérives mercantiles.

Certes, la soirée étaient profondément tournée vers l’humain et la compassion de la majorité des exposants et visiteurs mais ne doit-on pas inclure – à l’issue de celle-ci – une interrogation plus personnelle quant à cette dénomination de Sylver-économie, de Sylver-apéro? En effet, bien loin de connaître les différentes subtilités sémantiques du mot anglais sylver, on peut retenir, sans arrière – pensée, le sens argent ou argenté au titre de « money » … et là notre interrogation prend toute sa valeur: argent ou argenté est-il évoqué en raison de la couleur dominante des cheveux des seniors (s’ ils en possèdent encore ) ou bien eu égard à ses capacités financières? Que retiendra-t-on prioritairement? Selon sa conception ou sa réponse, le comportement, la démarche, l’état d’esprit et les résultats de ceux et celles qui se veulent proches et intervenants auprès des personnes âgées peuvent être complètement différents?

 

 

Au-delà de cette réflexion philosophique, il faut le dire ALMA a aimé être invitée et avoir participé à un tel salon destiné à choyer nos anciens tout en étant très fidèle à son éthique d’association de lutte contre la maltraitance et éprise de bientraitance, d’accompagnement et de défense des personnes vulnérabilisées par l’âge et/ou le handicap dans la dignité, la discrétion et le respect de leur libre-arbitre.

Ainsi, seront d’autant plus choyés nos aînés leur permettant le « bien vieillir «auquel chacun et chacune aspire»

Le public s’informe du dispositif national contre la maltraitance  au stand d’Alma 81

Malgré quelques gouttes de pluie ce jour-là, près de 150 cartes d’informations ont été proposées aux visiteurs passant devant le stand d’Alma 81 avec la phrase:

« Ce n’est pas pour vous mais peut-être pour quelqu’un de votre entourage »

Rares sont les personnes qui, après l’avoir regardée, l’ont refusée !

Samedi 9 Septembre 2017

Malgré quelques gouttes de pluie ce jour-là, près de 150 cartes d’informations ont été proposées aux visiteurs passant devant le stand d’Alma 81 avec la phrase:

« Ce n’est pas pour vous mais peut-être pour quelqu’un de votre entourage »

Rares sont les personnes qui, après l’avoir regardée, l’ont refusée!